shampooing


shampooing

shampoing ou shampooing [ ʃɑ̃pwɛ̃ ] n. m.
• 1877; mot angl., proprt « massage », de shampoo, hindi châmpo « masser »
1Lavage des cheveux et du cuir chevelu au moyen d'un produit approprié. Se faire un shampoing.
2(1890) Produit pour ce lavage. Shampoing pour cheveux secs, gras. Shampoing traitant, antipelliculaire.
Par ext. Produit moussant pour laver les sols, les tapis. Shampoing à moquette.

shampooing ou shampoing nom masculin (anglais shampooing, de to shampoo, masser) Liquide, crème ou poudre servant à nettoyer la chevelure, à traiter le cheveu. Lavage de la chevelure avec un shampooing. Produit destiné au nettoyage des moquettes, des sièges, etc. ● shampooing ou shampoing (difficultés) nom masculin (anglais shampooing, de to shampoo, masser) Orthographe Avec sh- à l'initiale, et un seul o (forme francisée) ou deux (forme anglaise). - Les dérivés, formés en français, s'écrivent avec -ou- : shampouiner, shampouineur, shampouineuse.

shampooing ou shampoing
n. m.
d1./d Lavage des cheveux.
d2./d Par méton. Produit utilisé pour ce lavage. Shampooing colorant.

⇒SHAMPOOING, SHAMPOING, subst. masc.
A. — 1. a) Lavage de la chevelure au moyen d'un produit spécial. Synon. lavage de cheveux, de tête. Faire, se faire, se faire faire un shampoing (chez le coiffeur); shampoings fréquents; shampoing sec. Depuis ce matin, reprit le vieux [coiffeur], il en est venu quarante dans ma boutique. Il y a des jours comme ça. Et ils voulaient tout: barbe, taille, shampooings, massages électriques (SARTRE, Mort ds âme, 1949, p. 34).
En compos. Shampoing(-)mise en plis (v. pli1); shampoing-coloration. Friction-shampoing (v. lotion A 2 ex. de QUILLET Méd. 1965, p. 314).
b) P. anal. [Pour le toilettage d'animaux de compagnie] Lavage des poils avec un produit spécial. En compos. Une jeune femme spécialisée dans le toilettage des toutous propose de venir à domicile leur faire un shampooing-brushing [« shampooing avec séchage à la brosse »] et coupe (Le Point, 18 avr. 1981, p. 147, col. 4).
2. Argot
a) Fellation. Synon. vulg. pipe, pompier1. Shampooing maison ou shampooing à Charles le Chauve. (Ds CAR. Argot 1977).
b) Loc. verb., au fig. Passer un shampooing (à qqn). ,,Réprimander (vertement)`` (Ds CAR. Argot 1977). Synon. fam. passer un savon (à qqn) (v. passer1), savonner la tête (à qqn), laver la tête (à qqn).
B. — P. méton.
1. Produit savonneux et souvent parfumé, liquide, en mousse ou en poudre, utilisé pour nettoyer les cheveux et le cuir chevelu. Shampooing antipelliculaire. [L'entrée] puait (...) l'ail, le shampooing, le fer à cheveux, le coiffeur au rez-de-chaussée venant de Marseille (ARNOUX, Paris, 1939, p. 47). V. laver I A 1 a ex. de Bourget. P. métaph. Les peintres dont le pinceau va tout seul sans qu'aucun recueillement leur vienne devant la nature qu'ils déforment, en la frisant et en la trempant dans leur schampooing [sic] (HUYSMANS, Art mod., 1883, p. 162).
En compos. Lait-shampooing; shampooing-crème. Vous pouvez, jour après jour, éclaircir vos cheveux blonds ou châtain clair et leur donner de jolis reflets dorés (...) utiliser une fois par semaine l'un des shampooings doux (...) à la camomille, shampooing liquide ou shampooing-mousse (Elle, 23 mai 1977, p. 67, col. 2).
(Baume, crème, lotion) après-shampoing, p. ell., après-shampoing, subst. masc. L'après-shampooing séchage libre (quand on ne fait pas de mise en plis) démêle bien sûr, mais en plus renforce la résistance des cheveux fins au glissement et leur donne un volume qui dure longtemps (Elle, 25 juill. 1977, p. 27, col. 2).
(Lotion, crème) avant-shampoing, p. ell. avant-shampoing, subst. masc. La crème réparatrice avant-shampooing a une double action. Immédiate: elle lisse la surface du cheveu, aplanit les écailles, fortifie les pointes. De longue durée: elle protège le cheveu contre les dommages ultérieurs (Elle, 11 sept. 1978, p. 19).
2. P. anal. Produit savonneux et moussant, liquide ou en mousse, servant au nettoyage des sols, des tapis et moquettes. Shampoing cirant qui nettoie le sol sans le faire briller (Le Nouvel Observateur, 7 mars 1977 ds ROB. 1985).
Prononc. et Orth.:[]. LITTRÉ, PASSY 1914 [-]. CATACH-GOLF. Orth. Lexicogr. 1971, p. 217: champouin. Étymol. et Hist. 1. 1877 (LITTRÉ Suppl.: Shampooing [...] Mot anglais qui figure maintenant à l'enseigne de beaucoup de coiffeurs français et qui signifie le nettoyage des cheveux et de la tête au moyen d'un liquide savonneux particulier); 2. 1890 (Lar. 19e Suppl.: Schampooing [...] Lotion servant au nettoyage de la tête et de la chevelure). Empr. à l'angl. shampooing, subst. verbal de to shampoo « soumettre à un massage, frictionner » prob. d'orig. hindi (1762 ds NED), d'où en partic. « frictionner le cuir chevelu avec un produit lavant, laver la tête » (1860, ibid.), la forme angl. shampooing étant essentiellement att. au sens de « massage, friction », à côté de shampoo, subst. « massage, friction, lavage du cuir chevelu » et « lotion pour laver le cuir chevelu ».
DÉR. 1. Shampooiner, shampouiner, verbe trans. Faire un shampoing à. a) [Corresp. à supra A 1 a; le compl. d'obj. dir. désigne qqn ou p. méton. les cheveux, la chevelure] Synon. laver la tête à. Notre Miss America, en son ultime incarnation, aura sa chevelure de morte shampouinée, frisée, teinte et calamistrée (MORAND, Eau sous ponts, 1954, p. 178). Empl. abs. Elle nourrissait l'enfant, envoyait des colis à Georges et, dans un salon de beauté, shampooinait à tour de bras (Fr. MALLET-JORIS, La Maison de papier, 1970, p. 49). b) P. anal. [Corresp. à supra A 1 b; le compl. d'obj. dir. désigne un animal domestique] Brossée, shampouinée à sec dès qu'elle rentre de promenade, pommadée, épucée (...) elle [une chienne] doit sa robe brillante (...) à tous les soins qu'Iva lui prodigue (ROY, L'Amour faux, 1971 ds GILB. 1980). c) ) [Le compl. d'obj. désigne un sol, un tapis, une moquette] Synon. nettoyer. Cet appareil polit les sols, lustre et permet de shampooigner [sic] les tapis (Jours de France, 12 mars 1970 ds GILB. 1980). ) P. ext. [Le compl. d'obj. désigne une voiture] Synon. laver. Le car Cleaner-set. Dans un étui de plastique, un long tuyau rouge haute tension qui sert à deux fins: pour « shampouiner » la voiture lorsqu'on y adjoint une brosse et un bâtonnet de savon et pour arroser le jardin (Paris-Match, 12 nov. 1966, p. 115, col. 1). [], (il) shampooine [-pwin]. 1res attest. a) 1894 shampooinguer intrans. « faire un shampoing, laver la tête » (SACHS-VILLATTE, Enzyklopädisches Wörterbuch der franz. und deutschen Sprache, Supplement zum ersten Teil, p. 285), 1954 shampouinée (chevelure) « qui a été lavée avec du shampooing » (MORAND, loc. cit.), 1960 shampooiner (DUBOIS, Dict. mod. fr.-angl. ds HÖFLER Anglic.), b) 1964 shampouiner « nettoyer (un tapis, une moquette) avec un produit moussant spécial » (Elle, 1er oct., 17 a, ibid.); de shampooing, dés. -er. 2. Shampooineur, -euse, shampouineur, -euse, subst. a) Personne qui, dans un salon de coiffure, fait des shampooings. Dans la coiffure où le travail au noir sévit aussi, des « tuyaux » ont permis à des professionnels de découvrir des shampouineuses en chambre (Le Monde dimanche, 15 mai 1983, p. III, col. 3). b) ) Au fém., arts mén. Appareil nettoyant pour sols, tapis et moquettes, appliquant le shampooing et l'aspirant avec la poussière. La location d'une shampooineuse [pour moquette] (Le Point, 23 août 1976, p. 18, col. 4). ) Au masc. Dispositif adapté à cet usage. Un moteur sur lequel s'adaptent différents accessoires permettant de l'utiliser en aspirateur droit; en shampoinneur [sic]: produit, étale, récupère la mousse grâce à une brosse tournante incorporée (Paris-Match, 2 mars 1973, p. 97 ds Clé Mots). [], fém. [-ø:z]. 1res attest. a) 1955 (Mét.: Shampoingneur. Professionnel chargé d'effectuer les shampoings dans les établissements de coiffure), 1964 shampooineuse (R. ETIEMBLE, Parlez-vous franglais? p. 117 ds HÖFLER Anglic.), b) 1964 shampooineuse « appareil de nettoyage de tapis et moquettes à l'aide d'un produit moussant spécial » (Elle, 21 févr., 85c, ibid.); de shampooing, suff. -eur2.
BBG. — BONN. 1920, p. 130. — SÖLL (L.). Shampooing und die Integration des Suffixes -ing. Mél. Gamillscheg (E.). 1968, pp. 576-578.

shampooing ou shampoing [ʃɑ̃pwɛ̃] n. m.
ÉTYM. 1877, Littré, Suppl.; mot angl., de to shampoo « masser », du hindi châmpna, châmpo « masser, presser ».
1 Lavage des cheveux et du cuir chevelu au moyen d'une lotion. || Se faire faire un shampooing chez le coiffeur.
0 — Monsieur veut-il une friction ? — Non. — Un shampooing alors ? — Pas davantage. — Monsieur a tort, cela rafraîchit le cuir chevelu et détruit les pellicules. D'une voix mourante, l'on finit par accepter le shampooing (…) Alors une rosée coule, goutte à goutte, sur votre tignasse (…) puis bientôt cette rosée qui pue se change en mousse, et stupéfié, l'on s'aperçoit dans la glace, coiffé d'un plat d'œufs à la neige que de gros doigts crèvent (…)
Huysmans, De tout, I, « Le coiffeur ».
2 (1890, in Höfler). Par métonymie. Produit dont on se sert pour ce lavage. || Acheter un shampooing. || Un shampooing sec.Collectivt. || Acheter du shampooing.
Par ext. || Shampooing pour moquette. || « Shampooing cirant qui nettoie le sol sans le faire briller » (le Nouvel Obs., 7 mars 1977).
Var. graphique : champoing.
DÉR. Shampooiner.
COMP. Après-shampooing.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Shampooing — (engl., spr. schämpū ing), das Frottieren des Körpers nach dem Bad; insbes. das Waschen und Bürsten der Kopfhaut …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Shampooing —  Pour l’article homonyme, voir Shampooing (bande dessinée).  Le shampooing (ou shampoing en nouvelle orthographe) est un produit cosmétique présenté généralement sous forme de liquide, crème, solide ou poudre, formulé à partir de… …   Wikipédia en Français

  • shampooing — n.m. Shampooing maison ou shampooing à Charles le Chauve, fellation. / Passer un shampooing, réprimander …   Dictionnaire du Français argotique et populaire

  • Shampooing — Shampoo Sham*poo , v. t. [imp. & p. p. {Shampooed}; p. pr. & vb. n. {Shampooing}.] [Hind. ch[=a]mpn[=a] to press, to squeeze.] [Writing also {champoo}.] 1. To press or knead the whole surface of the body of (a person), and at the same time to… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • shampooing — (entrée créée par le supplément) (cham poû ingue) s. m. Mot anglais qui figure maintenant à l enseigne de beaucoup de coiffeurs français et qui signifie le nettoyage des cheveux et de la tête au moyen d un liquide savonneux particulier.… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • shampooing — sham·poo·ing s.m.inv. ES ingl. {{wmetafile0}} lavaggio dei capelli con lo shampoo {{line}} {{/line}} DATA: 1895. ETIMO: der. di (to) shampoo frizionare …   Dizionario italiano

  • shampooing — {{hw}}{{shampooing}}{{/hw}}s. m. inv. Lavatura e frizione dei capelli con lo shampoo …   Enciclopedia di italiano

  • shampooing — sham·poo || ʃæm puː n. soap or detergent used for washing the hair; cleaning agent used on rugs and upholstery; act of washing with shampoo v. wash one s hair with shampoo; clean with detergent, wash with soap …   English contemporary dictionary

  • shampooing — …   Useful english dictionary

  • Shampooing (bande dessinee) — Shampooing (bande dessinée) Shampooing est une collection de bandes dessinées publiée par les éditions Delcourt et dirigée par Lewis Trondheim. Ca lave la tête et ça fait des bulles. Shampooing, c est pour les grands qui savent rester petits et… …   Wikipédia en Français